Comment se déroule la grossesse chez le Teckel femelle

Si tout s’est bien passé lors de la « présentation », il ne vous reste plus qu’à attendre, en laissant faire la nature.

Sauf complications exceptionnelles, la grossesse suivra son cours normal. Elle dure, chez le Teckel, de 62 à 64 jours, soit environ 9 semaines.

La grossesse pourrait s’interrompre entre le 58è et le 60è jour selon l’âge de la mère, son mode de vie, sa santé et le nombre de chiots de sa portée.

Les signes

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

La maternité est une période particulière pour le Teckel femelle. Les premiers symptômes se manifesteront d’un mois à 5 semaines après l’accouplement.

Avant cette période, il est difficile d’établir s’il y a eu fécondation.

Mais si vous observez bien votre chienne, il y a des signes qui ne trompent pas. Elle commencera par se désintéresser de sa nourriture : elle manquera d’appétit.

Elle aura des nausées suivies de vomissements.

Son comportement sera instable. La nuit, elle rêvera ou fera des cauchemars qui la feront gémir comme si elle appréhendait quelque chose, comme si elle avait peur.

Sa façon d’agir, ses manières se transformeront de façon de plus en plus évidente à mesure qu’elle avancera dans sa grossesse.

Si vous désirez absolument savoir si votre chienne a été fécondée, ayez recours à un test chimique qui a pour but de vérifier le fonctionnement hormonal, semblable à celui de Friedman sur une lapine.

Mais même si le résultat est positif, rien n’est certain parce qu’il peut s’agir d’un cas de grossesse nerveuse.

Votre bon sens vous fera comprendre ce que la chienne doit ou ne doit pas faire pendant son état gravide (grossesse). Évitez de la fatiguer et faites cesser tous les exercices violents auxquels elle était habituée.

Plus de sauts, plus de ourses excessives, mais ne négligez pas les promenades quotidiennes qui maintiendront la chienne en forme sans pour autant la fatiguer ou la surmener.

Ces promenades sont essentielles pour votre Teckel femelle.

Au fur et à mesure que les fœtus se développeront, la chienne grossira et deviendra paresseuse ; elle sera fatiguée et voudra s’étendre de plus en plus souvent.

Ne la dérangez pas, laissez-la faire, mais n’oubliez pas ses promenades. Vous observerez un affaissement de la région lombaire et un développement tout à fait normal des mamelles.

Son ventre grossira progressivement.

Ce qu’il faut faire

Votre chienne aura besoin de votre affection, de votre attention et de votre compréhension ; soyez patient avec elle et fermez les yeux si elle est désobéissante.

Pas de sévérité mais de la gentillesse et, surtout, ne la laissez pas trop souvent seule : elle a besoin de se sentir entourée « des siens ».

Veillez avec encore plus d’attention à sa propreté. Prenez garde aux parasites comme les poux, par exemple. Pendant l’hiver, sortez-la le moins possible et protégez-la au maximum, à l’intérieur de la maison, du froid et de l’humidité.

Occupez-vous d’elle mais dans les limites du raisonnable : il ne faut pas en faire une chienne de salon alors qu’elle est habituée à surmonter certaines difficultés.

N’oubliez pas que la nature a fourni à votre chienne tous les moyens pour mener sa grossesse à terme sans grands problèmes.

Soyez présent, mais ne soyez pas trop faible avec elle : aidez-la, mais laissez faire la nature.

L’alimentation

Pendant sa grossesse, il faudra faire très attention à son alimentation. Les aliments devront être plus riches afin de compenser l’accroissement de ses besoins.

Augmentez le nombre de ses repas tout en réduisant leurs quantités. Les 2 repas traditionnels que l’on donne normalement à un Teckel ne sont pas de mise pendant la grossesse.

Un repas trop copieux pourrait peser sur ses flancs qui sont déjà alourdis par le gonflement des mamelles et par la présence des futurs bébés.

Augmentez la quantité de lait jusqu’à un litre par jour. Donnez-lui du lait entier.

Son régime devra être composé de riz, de légumes verts et de viande fraîche. Ajoutez, une fois par semaine, un œuf entier et 2 jaunes.

3 à 4 repas par jour remplaceront donc les 2 repas habituels. Vous les compléterez avec de la farine lactée, de la poudre d’os, du calcium et du phosphore.

La future maman aura tendance à vouloir manger trop gras : attention donc à son régime.

Vous veillerez à ce que l’eau de l’écuelle soit changée souvent et reste bien propre. Cette eau ne devra jamais être trop froide ni trop chaude ; la chienne appréciera l’eau propre et tiède.

Vous pouvez provoquer des difficultés lors de la mise bas si vous donnez à votre chienne une alimentation trop grasse et trop copieuse.

Ajoutez au régime de votre chienne des substances destinées à fortifier les os des chiots et à raffermir ceux de la mère.

Si votre Teckel montre un manque d’appétit persistant, adressez-vous sans tarder à votre vétérinaire ; il vous indiquera ce qu’il y a lieu de faire.

Vous remarquerez, au fur et à mesure de l’évolution de sa grossesse, que votre chienne ne voudra plus être dérangée par des inconnus ou par d’autres chiens.

Une quinzaine de jours avant la fin de la gestation, vous devrez trouver un endroit où elle mettra bas. Préparez-lui sa couche ; n’attendez pas trop, habituez la chienne à sa nouvelle demeure.

Elle n’en cherchera pas une autre, si vous vous y prenez à temps.

Habituez-la à y prendre ses repas ; qu’elle s’y repose le jour et la nuit. Veillez à ce que cet endroit soit tranquille et pas trop clair ; la couche doit être légèrement surélevée, afin de faciliter l’écoulement des liquides. Un simple panier à chien fera fort bien l’affaire.

Emmenez votre chienne plusieurs fois chez le vétérinaire de manière à faire vérifier son poids, son état de santé et ses besoins en vitamines et en calcium.

4 commentaires

  1. Billaud Alexandra
  2. angela
  3. Caroline

Ajouter un commentaire