Comment prendre soin du Teckel vieillissant

Un jour viendra, malheureusement, où vous remarquerez que votre chien n’a plus guère d’intérêt pour la vie sexuelle et pour le jeu, qu’il est moins agressif et que, même s’il désire toujours participer à la vie de votre famille, ses réactions sont moins vives.

Généralité

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Il n’aura plus l’agilité et l’énergie de sa jeunesse. Il tombera plus souvent malade et sera plus sujet aux rhumatismes ; ses reins le feront souffrir.

Ne désespérez pas, souvenez-vous qu’un Teckel vit en moyenne entre 13 et 14 ans. Un Teckel particulièrement robuste et bien soigné peut même atteindre 16 ans.

Quoi qu’il en soit, le moment de la retraite est arrivé, et vous saurez le garder chez vous et le soigner comme le « vétéran » qu’il est devenu.

Ce qu’il faut faire

Le vieux chien ressemble beaucoup à un bébé. Déjà durant sa vie active, il avait besoin d’affection ; l’âge aidant, ce besoin ne fait que s’amplifier.

Soyez attentif à sa santé déclinante et n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire pour le faire examiner. Gardez-le à l’intérieur de votre maison dans un endroit sec.

Il n’a plus que vous et votre famille comme environnement ; vous aurez à cœur à lui consacrer encore plus de temps et d’attention que jamais.

Vous continuerez à faire votre promenade avec lui, mais en marchant plus lentement, chaque mouvement lui étant désormais plus pénible.

Il deviendra plus possessif envers son entourage : n’y voyez pas un travers mais une preuve d’amour et acceptez qu’il soit parfois irritable ; c’est l’âge.

La chaleur de son regard et sa gentillesse vous dédommageront des efforts que vous faites pour rendre ses dernières années aussi agréables que possible.

Aidez-le malgré lui à vivre plus longtemps : vous savez qu’il a tendance à être obèse et, en vieillissant, il se mettra à grossir.

Préparez-lui un régime strict avec très peu de matières grasses. Donnez-lui seulement 2 repas légers et même, s’il peut le supporter, un seul repas par jour.

Faites-le jeûner une fois par semaine, il ne s’en portera que mieux.

Mais il arrivera un jour où tous les médicaments seront impuissants à le garder en vie, il vous faudra prendre la grave décision de vous séparer de lui pour toujours.

Ne vous en occupez pas vous-même, cela vous briserait le cœur ; demandez à votre vétérinaire d’agir.

A l’aide d’une injection de Penthotal ou de Nembutal, il fera entrer votre Teckel dans un sommeil profond qui le fera passer au néant sans souffrance.

Ajouter un commentaire